Médium - Voyante

depuis 38 ans

Astrologie - Graphologie - Tarots

3 place des pyramides 75001 paris

01 42 60 89 07

Consultation en cabinet et par téléphone sur RV 5j/7

Merci de prévoir les consultations par téléphone et les prises de rendez-vous de préférence le matin ENTRE 10H ET 12H - MERCI DE LIRE LES TARIFS SUR LE SITE AVANT PRISE DE RENDEZ VOUS

Membre de l'INAD depuis 2004

INAD

1°) LE KARMA OU LES CONSEQUENCES DES ACTES DES VIES ANTERIEURES

A) UN TRAVAIL SUR SOI EST NECESSAIRE DANS TOUTE RELIGION MONOTHEISTE

Les 12 Commandements de la Table de la Loi que DIEU a donnés à MOÏSE ont été transmis des HEBREUX aux CHRETIENS.
Le Maître AÏVANHOV qui avait été élevé dans la religion orthodoxe entendait bien sûr que chacun doive lutter contre le 7 PECHES CAPITAUX inhérents au commun des mortels.
Il répétait inlassablement que nous devons penser aux autres avec AMOUR (Vénus), SAGESSE (Saturne) et VERITE (Mercure)

Chaque disciple bien entendu doit lutter contre :
L’ORGUEIL (Lion négatif), l’AVARICE (Saturne négatif), l’ENVIE (Mercure négatif), la COLERE (Mars négatif), la LUXURE (Vénus négatif), la GOURMANDISE (Jupiter négatif), la PARESSE (La Lune négative)

B) L’ENSEIGNEMENT DE LA FRATERNITE EST EN MEME TEMPS INDIVIDUEL ET COLLECTIF, THEORIQUE ET PRATIQUE

Chaque disciple doit apprendre à acquérir une force et une lumière intérieure afin de lutter contre les défauts afin tendre à posséder les qualités des 12 signes du zodiaque.

Dans ce sens, le Maître AÏVANHOV aimait évoquer LES 12 TRAVAUX D’HERCULE
HERCULE, demi-Dieu en analogie avec le signe du LION, dut :

  1. Affronter Le SANGLIER (Bélier) d’ERYMANTHE, c’est-à-dire lutter contre ses instincts cruels en relation avec la planète MARS Maîtresse du Bélier
  2. Délivrer THESEE des ENFERS, c’est-à-dire dépasser sa vulnérabilité POISSONS
  3. Lutter contre le LION DE NEMEE (LION) c’est-à-dire vaincre sa fierté, son orgueil
  4. Nettoyer les ECURIES D’AUGIAS, c’est-à-dire dépasser son individualisme

Le Maître AÏVANHOV précise :
« Le disciple doit « traverser » tous les signes du zodiaque en remportant des victoires contre les sangliers, les taureaux, les loups, les lions, les scorpions et les oiseaux sauvages afin d’essayer-comme Hercule- de devenir « un demi-Dieu ».

C) LE GUERISSEUR DES AMES

a) « INDIVIDUALITE » ET « PERSONNALITE ». Afin de permettre à chacun de « payer son karma » Le Maître AÏVANHOV aspirait avant tout à être « le guérisseur des âmes » en conseillant à chacun d’agir en fonction de son « INDIVIDUALITE » ou le « SOI » de JUNG relié à un IDEAL élevé tout en combattant sa « PERSONNALITE » ou son « EGO » de JUNG dont on doit se corriger dans toutes les religions, en étant à l’écoute des autres et non pas seulement de ses propres désirs.

Le TOME XIII d’une collection de 32 LIVRES (en quelque sorte reliés aux 32 CHEMINS DE LA KABBALE) explique au disciple quels exercices pratiques et quelles méthodes de travail il doit suivre.

Le Maître AÏVANHOV insiste sur le fait que chaque détail de la vie quotidienne a son importance.
Le disciple doit savoir comment se lever, se laver, se nourrir, respirer, comment rester en contact avec la nature, comment se recharger dans une forêt contre un arbre, se laver de ses impuretés avec seulement un verre d’eau et se renforcer avec la chaleur et la puissance du SOLEIL.
Il précisait : « La façon de dormir est extrêmement importante. Nous devons comprendre combien le fait de dormir devient sacré lors qu’on se couche pour partir étudier dans l’autre monde, car c’est dans les sphères supérieures que nous recevons la véritable Initiation »

b) L’ENSEIGNEMENT DU MAITRE AÏVANHOV INDIQUE AUSSI TOUTES LES PRIERES, LES MODES DE PURIFICATION, LE TRAVAIL A REALISER SUR l’AURA, AVEC LES COULEURS ET LA PENSEE.

LES 7 COULEURS DE L’ARC EN CIEL


D) UN AUTRE TRAVAIL PRECONISE PAR LE MAITRE AÏVANHOV : VIVRE EN HARMONIE AVEC LES SEPHIROTH DE LA HIERARCHIE KABBALISTIQUE

LE MAITRE AÏVANHOV AVAIT UN INTERET PARTICULIER POUR LA KABBALE QU’IL DISPOSAIT AINSI :

LE CHEMIN DU DISCIPLE COMMENCE EN 10- MALKOUT (LA TERRE) OU LE ROYAUME (LE PIED DE L’ARBRE SEPHIROTIQUE) LA SE SITUE LA MATIERE – LE CORPS PHYSIQUE
ET DOIT ABOUTIR EN 1- KETHER- NEPTUNE, LA COURONNE DE L’ARBRE QUI REPRESENTE L’ESPRIT TOUT PUISSANT

L’initié devant s’élever sur l’arbre de la Sagesse, doit se dégager des forces matérielles et asservissantes de MALKOUT pour se diriger au travers des 32 CHEMINS DE L’ARBRE SEPHIROTIQUE vers le rayonnement de KETHER.
D’après le Maître AÏVANHOV le disciple averti n’emprunte pas obligatoirement ces 32 SENTIERS mais peut prendre LE PILIER CENTRAL QUI LE MENE DE MALKOUT A LA LUNE PUIS AU SOLEIL PUIS A KETHER (en passant aussi pour certains kabbalistes par HADES-PLUTON avant d’atteindre KETHER)

LE PILIER CENTRAL

a)- IESOD- LA LUNE est la première étape représentant LA PURETE que le disciple doit atteindre.
C’est une condition sine qua non de son ascension vers les forces vivifiantes de TIPHERETH-SOLEIL
On retrouve ici le sens initiatique de la purification de l’EAU
Le Maître AÏVANHOV précise : « L’essentiel est de devenir PUR comme le cristal, PUR comme un lac de montagne » Tome VII p.101
Le disciple doit se dégager des utopies, des rêves, des chimères, des illusions, du laisser-aller « lunaires ».

b)- TIPHERETH -LE SOLEIL représente LA CONSCIENCE
Le Maître AÏVANHOV explique que l’ERE DU VERSEAU est composée en même temps du VERSEAU lié à URANUS la planète des TECHNIQUES NOUVELLES et au signe du LION lié au SOLEIL= UNE CONSCIENCE ECLAIREE
Le SOLEIL chauffe, éclaire, vivifie toute les créatures, de même l’initié doit pouvoir RAYONNER.
Si le disciple acquiert un corps vivifié par le SOLEIL, il doit aussi ressentir des émotions amplifiées, une intelligence en même temps plus vive et plus synthétique.
Assister aux LEVERS DE SOLEIL est capital dans cet enseignement car ils apportent les vertus spirituelles en relation avec LA MAISON XII ASTROLOGIQUE que le SOLEIL traverse à ce moment.
Ce secteur astrologique est celui de notre MOI PROFOND ET SECRET, DE NOTRE INDIVIDUALITE, DE NOTRE SANTE SPIRITUELLE.

Il est intéressant de noter que plusieurs médecins ayant suivi l’enseignement du Maître AÏVANHOV ont désiré avant tout parler de la LUMIERE
1-Le docteur Pierre RENARD qui a suivi l’enseignement du Maître AÏVANHOV pendant des décennies rappelait dans son livre « La Révolution Solaire est commencée » en 1979
Il note : « Lorsque Zarathoustra demanda à Ahoura Mazda comment se nourrissait le premier homme, Ahoura Mazda répondit : « Il mangeait du FEU et buvait de la LUMIERE »

2-Le docteur André MASSON, disciple aussi du Maître AÏVANHOV dans son livre « Le Soleil, l’homme et la Santé » écrit : « Un esprit « solaire » (rayonnant) devrait être celui des médecins des générations futures dans la mesure où ils devraient unir la CLARTE du LION à la SAGESSE du VERSEAU »
Nous attendons le rayonnement de ces futurs médecins.
Il est de toute façon évident que les médecins devraient poursuivre plus un idéal SOLAIRE en quittant l’attitude commerciale de la rentabilité liée à MALKOUT-LA TERRE
Dans cet ordre d’idée, Le docteur GUIRDHAM dans « Les facteurs cosmiques de la maladie » affirme : « Le médecin doit en même temps posséder le savoir et l’entrainement du médecin, mais sans son matérialisme, et les attributs principaux du prêtre, sans son cléricalisme »

3- Une femme médecin, le docteur Janine FONTAINE, cardiologue, anesthésiste et réanimateur ayant été un disciple assidu du Maître AÏVANHOV en séjournant plusieurs fois au « Bonfin » affirme : « Les guérisseurs philippins possèdent des dons SOLAIRES qui permettent de guérir en faisant des « opérations à mains nues » sans instruments. »

LE DISCIPLE ATTEIGNANT TIPHERETH OU LE SOLEIL POSSEDE UNE CONSCIENCE PLUS AFFINEE

  • JUNG remarquait qu’au point de vue psychologique tous les SYMBOLES LUMINEUX se rapportent à la conscience et au devenir conscient.
  • PARACELSE, comme d’autres alchimistes, insistent sur la présence nécessaire de la LUMIERE.
  • Cet éclat correspond au « CHIT » du Véda, au principe de la conscience-perception

Les rayons lumineux de TIPHERETH ou du SOLEIL doivent chasser les brumes de l’inconscient
reliées à YESOD-LA LUNE.

c)- LE DISCIPLE ATTEINT ENFIN KETHER-NEPTUNE LA COURONNE DE L’ARBRE SEPHIROTHIQUE
« L’AVEUGLANTE LUMIERE BLANCHE » n’est atteinte qu’au travers des efforts indispensables de la conscience.
Dion FORTUNE dans son ouvrage « La Kabale Mystique » affirme : « Si la matière est détruite trop tôt avant que la conscience fluidique soit devenue un système d’efforts organisés, cette conscience retourne au sans forme, comme l’argile retourne à la boue, si elle est trop tôt délivrée du moule qui doit la durcir »
La présence d’un Maître est nécessaire au disciple pour atteindre l’illumination.

Le travail commencé en MALKUTH – LA TERRE (ou LES PIEDS) se termine en KETHER-NEPTUNE (ou la tête)
L’image de l’ECHELLE DE JACOB : « Elle s’appuie sur la Terre et s’élève jusqu’au Ciel » est le reflet de cette alchimie qui favorise la « création du Ciel sur la Terre ».
KETHER donne la possibilité de transformer son corps physique, de rayonner et même de projeter des particules de lumière, tels les disciples du Christ pendant la Transfiguration.

Sans vouloir comparer le Maître AÏVANHOV aux disciples du Christ, je réaffirme que j’ai vu un Dimanche de Pâques des années 80, au BONFIN au-dessus de FREJUS dans le Var, le Maître AIVANHOV entouré d’une AURA DE LUMIERE DES PIEDS A LA TETE.

Les Kabbalistes associent la constellation des POISSONS (signe de NEPTUNE) à la lettre hébraïque PE et au 17ème ARCANE DES TAROTS « LES ETOILES »
Or, ENEL dans « La Roue Céleste » interprète l’ETOILE DU MAGE ainsi :
« Elle exprime dans le monde divin l’IMMORTALITE, dans le monde des forces, LA LUMIERE SUPREME éclairant l’esprit de l’incarné et dirigeant son libre-arbitre »

KETHER-NEPTUNE REPRESENTE l’INFINI, LE SUBLIME, LA SOURCE JAILLISSANTE DE TOUTE ENERGIE
C’EST AUSSI L’ILLUMINATION
KETHER-NEPTUNE EST LA COURONNE, CETTE AURA AU-DESSUS DE LA TETE DES PROPHETES, DES APOTRES ET DES SAINTS.